Flash sur mobile

10 03 2009

smartphone_128Flash sur mobile: qu’en est-il ? Adobe a fait beaucoup d’annonces lors du Mobile World Congress et les constructeurs ont tous affirmé leurs stratégies pour 2009. L’Open Screen Project lancé l’an dernier avance à grands pas. Des premières versions de Flash 10 apparaitront dès la fin de l’année 2009, entre autres sur le Pre, le iPhone killer dévoilé par Palm. Les OS supportés seront Windows Mobile, Android, S60 Symbian et le webOS de Palm. En attendant un Flash Player qui supporte l’AS3 sur mobiles, Flash Lite évolue avec une nouvelle version 3.1 et surtout le Distributable Player disponible sur le labs. Pour l’avoir testé, c’est vraiment un moyen simple de créer une application mobile. Vous pouvez packager votre application en embarquant le player. Cela évite la phase douloureuse du téléchargement du lecteur Flash Lite depuis le site d’Adobe pour les mobiles qui n’en sont pas équipés. Flash Lite est présent sur plus d’un milliard de mobiles dans le monde mais reste marginal en France. La version qui supportera l’AS3 permettra une prolifération rapide des applications Flash mobiles. 

D’un autre côté, il existe un mouvement fort de la part des constructeurs pour proposer des SDK qui communiquent avec les fonctions core des appareils: vibration, coordonnées GPS, orientation dans l’espace, lumière, son, etc… Des constructeurs comme Sony (avec le projet Capuchin) ou Nokia proposent des ponts entre ces SDK et Flash Lite. Samsung, qui est le constructeur qui connait la plus forte croissance sur le marché, et qui est le second constructeur après Nokia, vient d’ouvrir un SDK pour Windows Mobile sur le site http://innovator.samsungmobile.com/. Je vous invite à vous inscrire sur le site pour découvrir à travers les documentations et les exemples comment communiquer avec un device. Je compte travailler prochainement avec Thibault en R&D sur l’implémentation d’un bridge Windows Mobile>Flash Lite en partant des documentations de Samsung. A suivre… 

Et Flash sur l’iPhone… toujours pas d’annonce. Adobe y travaille et Apple reste muet.

Publicités