Choisir son framework Flex

11 02 2009

Flex iconJeremy Wischusen de Visual Flow Designs vient de publier un article sur le portail DevNet qui analyse les forces et les faiblesses des différents frameworks Flex du marché. Voici un résumé de son étude :

Cairngorm: C’est le framework MVC historique et Flex et le plus connu. Il reprend les codes du monde Java et se concentre sur trois domaines: la gestion des actions de l’utilisateur, les interactions avec le serveur et la logique métier tout en gérant le contexte de l’utilisateur. Les classes principales sont le ModelLocator, le ServiceLocator, la logique métier et le FrontController. La force principale de Cairngorm est sa réputation dans la communauté, le fait qu’il soit un projet Open Source Adobe supporté et avec une communauté active. Il est très adapté au développement à plusieurs. La faiblesse se situe au niveau du nombre élevé de classes à coder (chaque événement est relié à une commande, donc une classe à écrire par événement). Une autre limitation est le fait que chaque événement doit avoir sa propre classe de commande, donc nous sommes limités à un répondeur par événement.

PureMVC: A l’origine, ce framework n’a pas été conçu pour Flex. La philosophie MVC est donc respectée à l’extrême.  Comme Cairngorm, un projet PureMVC découpe votre code en plusieurs packages et en de nombreuses classes. PureMVC profite aussi d’une large communauté de plus en plus active. Il est aussi très adapté au développement par équipes. La faiblesse de PureMVC est qu’il ne tire pas partie des forces du framework Flex (il ne profite pas par exemple des forces du langages MXML). PureMVC est jugé plus difficile à appréhender que d’autres frameworks, la courbe d’apprentissage est plus étendue.

Jeremy parle aussi dans son article des frameworks SWIZ et MATE, moins connus mais très originaux dans l’approche. Le choix d’un framework MVC fait souvent débat au démarrage d’un projet. Je vous invite à lire cet article et plus particulièrement la conclusion qui vous donne des conseils pour choisir le bon framework.

Publicités




Flex et les frameworks MVC

15 07 2008

De plus en plus de développeurs et de clients me demandent quel framework MVC utiliser pour structurer le code d’un projet Flex. Aujourd’hui, deux frameworks sont leaders dans la communauté: Cairngorm et PureMVC. Cairngorm a été créé par Steven Webster (avant le rachat de sa société par Macromedia) et est utilisé entre autres par les équipes d’Adobe Consulting. C’est un projet Open Source très utilisé par les entreprises qui démarrent un développement Flex d’envergure et la documentation évolue en ligne. Plus de 80% de mes clients démarrent leurs projets avec ce framework. Il a l’avantage d’avoir été totalement concu pour Flex, par des experts et qu’une large communauté mondiale soutient ce projet. PureMVC est aussi un framework Open Source très complet. Il n’est pas à 100% dédié à Flex car il expose aussi de bonnes pratiques pour d’autres langages que l’AS3. Sa documentation est de grande qualité et une version française existe. Il est impossible pour moi de vous conseiller un framework plutôt qu’un autre. Ce que je peux par contre conseiller, c’est de partir sur l’un de ces deux frameworks avant de se lancer dans le développement d’un projet Flex d’envergure. S’il s’agit d’une petite application, avec un seul développeur et peu d’écrans, la mise en place d’un framework MVC peut paraitre lourde. Dans le cadre d’un projet conséquent, avec plusieurs développeurs qui travaillent en équipe, c’est un gage de qualité et de maintenabilité du code. Le mieux est de se faire une idée par soi-même en parcourant les exemples et la documentation des deux frameworks pour se lancer sur celui où l’on se sent le plus à l’aise. David Deraedt a effectué un excellent webinar sur le sujet et vient de publier ses slides sur son blog. Je vous signale aussi la mise en ligne d’un excellent guide (avec exemples) sur Cairngorm à l’attention des développeurs qui débutent avec ce framework.