TFA01: Yoocasa et LCCS

24 03 2011

Bonjour à tous, je suis super content de lancer une nouvelle émission web "The Flash Accent" où je vais interviewer des développeurs Flash/Flex qui ont le French accent pour commencer. Je l’étendrai peut-être à l’Europe dans un second temps. Pour ce premier épisode, j’interviewe Axel, le CEO de yoocasa.com, un service en ligne qui réunit les familles. Yoocasa utilise Flash et LCCS (LiveCycle Collaboration Service). Si vous avez des idées de sujets pour les prochains épisodes, postez un commentaire.

 





Evénement à Paris: Lightning talks

22 02 2011

 

 

 

Pour la première fois, nous allons tester une nouvelle formule pour les réunions des TTFX (tontons flexeurs – la communauté des développeurs Flex): Les tontons parlent aux tontons. Le Jeudi 24 Mars, de 18h à 22h, nous allons nous réunir à l’Aéroclub (près du Trocadéro) pour une soirée de "Lightning talks". Au cours de cette soirée, vous assisterez à de courtes présentations de 10 minutes (une douzaine de présentation au total). Les speakers seront des membres de la communauté et présenteront des bonnes pratiques, des réalisations Flex ou Flash, des applications, des composants, etc… L’objectif est d’enchainer des séries de présentations courtes et de les ponctuer de pauses autour d’un verre pour pouvoir échanger directement avec les intervenants. A cette occasion, nous allons aussi inviter les membres de FlashXpress la communauté Flash, qui exposeront aussi des projets AS3.

Maintenant, deux options se présentent à vous :

- Vous souhaitez juste participer à l’événement en tant que spectateur: inscrivez-vous ici et vite, les places sont limitées: http://www.adobe-events-france.com/invisible/evenement-tontons-flexeurs/

- VOUS SOUHAITEZ PARLER et présenter un sujet pendant 10 minutes ? C’est possible. Remplissez ce formulaire pour proposer un sujet, et nous vous dirons très vite si votre sujet est retenu pour la soirée: https://adobeformscentral.com/?f=9YGTkt0SB901XXTC45RK6Q

A très vite !





AIR CHALLENGE: découvrez les applis

28 06 2010

L’Adobe AIR 24H Challenge a réuni au final 14 équipes qui ont codé comme des malades, 24 heures non stop, pour nous proposer 14 applications AIR au final. Vous pouvez télécharger les applications sur le site de l’Adobe AIR Challenge: www.adobeairchallenge.com

Je me suis enregistré entrain d’utiliser les applications pour vous faire une idée des réalisations. L’application la plus téléchargée remporte le prix du public, avec des laisser-passer pour Adobe MAX 2010 à Los Angeles! Vous pouvez aussi encourager les équipes sur Twitter avec le code #air24h. La vidéo est en trois parties:





Candidat pour 24h de coding ?

31 05 2010

Adobe organise un événement encore tenu secret le week-end du 18 Juin. C’est un événement qui sera retransmis en live sur Internet et qui aura pour objectif de coder en 24 heures une application AIR. Plusieurs équipes de deux personnes vont s’affronter, et il reste encore quelques places libres pour former des équipes. Si vous souhaitez participer, voici ce qu’il faut savoir:

- Le concours démarre le Vendredi 18 Juin vers 14h, et termine le Samedi 19 Juin vers 19h.

- Tous les participants seront réunis à Paris, avec leur propre matériel, dans une grande salle. Adobe se charge de l’hébergement et de la nourriture.

- Une équipe est constituée de deux personnes: au moins un très bon développeur AS3 (qui développe avec Flash CS5 ou Flex, peu importe), et un autre qui a une sensibilité au design (car le look des applications AIR, et l’expérience utilisateur sera très importante).

- Le sujet sera dévoilé juste avant le concours… Vous aurez juste le temps de brainstormer, démarrer le développement et livrer Samedi après-midi. Vous pourrez utiliser vos librairies AS3, aller chercher des bouts de code sur Internet, etc…

- Un jury donnera des prix le Samedi soir (des CS5 à gagner, des téléphones Android certainement… cela se précisera bientôt). Puis les applications resteront en ligne pour un vote du public sur le site de l’événement: http://www.adobeairchallenge.com/

Si vous souhaitez participer !!! Il faut très rapidement se décider et laisser un commentaire à cet article en indiquant "je suis intéressé, j’ai mon équipe de deux fous qui est prête à bondir et disponible aux dates proposées". Je vous contacterai alors par email.

Décidez vous super vite, il ne reste pas beaucoup de places (des agences sont déjà sélectionnées pour le concours).





Lancement CS5

12 04 2010

Aujourd’hui à 17h, heure parisienne, Adobe lance la dernière version de la Creative Suite!!! C’est un lancement mondial en ligne, puis nous organiserons plusieurs événement physique. Les développeurs de RIAs attendent avec impatience la sortie de Flash Catalyst, et de la nouvelle version de Flash Pro. Je ferai un point sur les nouveautés de ces deux produits cette semaine.

Pour revenir sur la nouvelle crise "Adobe Apple" créée la semaine passée par le changement de politique de l’iPhone SDK, la situation est à la fois simple et complexe. Apple en changeant sa politique indique que seuls les développements réalisés avec leurs outils seront validés par Apple (pour résumer). Toute application iPhone réalisée avec l’iPhone Packager d’Adobe, ou par Unity, ou encore le projet MonoTouch seront "illégaux". Adobe étudie encore le texte avec des juristes pour comprendre si l’iPhone Packager est totalement remis en cause ou non (ce qui serait vraiment dommage car pour l’avoir testé, il est vraiment très performant). La décision d’Apple n’est pas motivée par un simple refus de Flash sur leurs devices. Au delà de la philosophie d’ouverture par rapport à la communauté de développeurs (Flash et autres), c’est un choix qui va impacter toute l’industrie mobile. Les autres constructeurs doivent rapidement sortir des mobiles qui proposent le même niveau d’expérience que les appareils d’Apple, avec un accès simple à des applications. Rassurez vous, ces appareils vont arriver très très rapidement sur le marché, et les constructeurs sont tous en relation avec Adobe pour proposer la meilleure expérience possible avec Flash et AIR. La position dominante d’Apple sur le marché des smartphones peut autoriser stratégiquement leur décision de fermer leur plateforme. Elle incite les grands acteurs et les éditeurs de contenu à investir en priorité sur leurs plateformes, plutôt que d’investir dans une solution qui proposerait un seul code pour plusieurs écrans… et du coup ralentir l’adoption d’autres appareils concurrents. Pour avoir découvert des appareils qui sortiront cette année, je suis serein. Il sera intéressant de refaire un point à la fin de l’année.

L’iPhone packager n’est qu’une des nombreuses nouveautés de la Creative Suite 5. Je pense que ce soir, vous allez tous être surpris par les nouveautés de la CS. De nombreuses vidéos seront postées en ligne pour les découvrir (dès demain je pense).





Adobe et HP: tout le web

9 03 2010

J’ai posté un article sur le fait que la tablette d’Apple n’embarquera pas Flash (et encore moins AIR). Adobe va prochainement sortir un iPhone Packager qui permettra de convertir vos applications Flash en applications natives pour les appareils Apple, et les proposer sur l’Apple Store. D’autres acteurs comme HP ont choisi de travailler avec nous pour optimiser le Flash Player et le runtime Adobe AIR sur un appareil qui sera bientôt disponible dans le commerce, et qui est basé sur windows 7. Le fait d’embarquer le Flash Player dans le navigateur de ce device garantit une expérience totale de navigation sur le web (car 80% des jeux sont en Flash, 75% des videos sont en Flash, et 85% du top100 des sites web utilisent du Flash). En exclusivité, Adobe présente la HP Slate !!! J’en veux une SVP!!! Retrouvez la vidéo de démonstration sur cette page, ainsi que les autres devices de NVIDIA, de Dell et les mobiles: http://www.adobe.com/devnet/devices/demos/





Flash Player 10.1 et Nexus One, part II

23 02 2010

Merci pour vos commentaires sur la vidéo que Thibault et moi avons tournée pour démontrer les capacités du Flash Player 10.1 sur le Google Nexus One. La vidéo a été vue plus de 18000 fois en moins de 48 heures. Dans le post sur ce blog, Laurent me demande de tester le Nexus One équipe de Flash sur une démo 3D: http://temp.roxik.com/datas/perform. Un défi est lancé !!!!!!

La réponse en images:





Adobe répond à Apple

2 02 2010

Photo vue sur http://www.thebluelego.com/, par Marky Hladish

Kevin Lynch, CTO d’Adobe, et grand visionnaire de la Flash Platform vient de répondre sur le blog d’Adobe aux différentes attaques subies par Flash ces derniers jours. Rappel des faits en trois mots: Lancement de l’iPad avec pendant la conférence un exemple de site où le logo bleu apparait pour illustrer l’absence de Flash sur la tablette, propos de Steve Jobs rapportés dans la presse où il traite Adobe de fainéant (lazy) et annonce la mort prochaine de Flash "car tout le monde veut du HTML5", déferlante de haine sur différents blogs à l’égard de Flash (animée en fait par un noyau de rédacteurs – nous avons constaté sur nos propres blogs que les différents commentaires viennent des mêmes adresses IP).

Même si la réponse peut paraitre un peu sage à la première lecture, elle est assez directe quand on s’y attarde et qu’on rentre dans les détails du post. Evidemment, j’imaginais mal Kevin répondre avec une phrase dans la veine de "Adobe is Lazy"… Il est temps de stopper le match de football.

Voici quelques remarques tirées de cette réponse que je me permets de traduire en français à l’arrache (le post d’origine est ici):

"Certaines personnes ont été surprises par l’absence de Flash sur des devices qui viennent d’être annoncés. L’ironie du sort veut que Flash a été à l’origine conçu pour des tablet-PCs il y a environ 15 ans. Si Flash existe encore aujourd’hui, c’est parce qu’il a suivi des routes alternatives en proposant une solution sur le web pour diffuser des graphiques vectoriels sans consommer trop de bande passante, puis en rajoutant des fonctionnalités qui ont remporté un fort succès comme l’animation, le streaming audio, les interactions riches, le choix de polices d’affichage, la communication audio/video bidirectionnelle, le stockage en local et la révolution de la vidéo en ligne.

En augmentant les capacités de base du HTML, Flash a connu une incroyable adoption, avec plus de 85% des sites les plus visités au monde qui affichent du contenu Flash, et le Flash player qui est présent sur plus de 98% des ordinateurs connectés à Internet. Il est utilisé en majorité pour les jeux en ligne, la vidéo, l’animation en ligne et par de grandes marques comme Nike, Hulu, la BBC, la MLB, etc… qui font confiance à Flash pour atteindre plus d’un milliard de personnes dans le monde.

Aujourd’hui, nous vivons un moment crucial pour Flash. Une grande variété de devices au-délà du simple PC arrivent sur le marché, avec différentes façons de naviguer sur le web, ce qui augmente considérablement les attentes par rapport à Flash (et les performances sur ces devices). Nous allons prochainement lancer le Flash PLayer 10.1 pour smartphones conjointement avec les plus grands constructeurs. Cela inclut Google (Android), Blackberry (RIM), Nokia, Palm et beaucoup d’autres constructeurs pour des tablettes, des netbooks, et des TVs interactives. Le fait d’intégrer Flash dans les navigateurs de ces appareils vont permettre de vraiment donner accès à tout le web. Cette mission est accomplie grâce à l’Open Screen Project, une fondation créée par Adobe et qui nous permet de travailler avec plus de 50 partenaires. Par exemple, le Nexus One de Google va fournir une excellente expérience en embarquant Flash Player 10.1 dans le navigateur.

Donc, pourquoi Flash n’est pas présent sur les devices d’Apple ? Nous avons déjà prouvé que Flash fait sens sur ces environnements en permettant le développement d’applications pour l’iPhone, développée en Flash. En fait, certaines de ces applications sont déjà sur l’Apple Store comme FickleBlox et Chroma Circuit. Cette même technologie fonctionnera aussi pour l’iPad. Nous sommes prêts à lancer le Flash Player dans le navigateur de l’iPhone dès qu’Apple décidera de laisser ce choix à ses utilisateurs, mais jusqu’à aujourd’hui, Apple n’a pas coopéré avec nos équipes pour nous permettre un tel développement.

Sur le long terme, certains pensent qu’HTML va supplanter le besoin de Flash, particulièrement depuis les récents développements qui arrivent en HTML version 5. Je n’imagine pas une technologie remplacer l’autre, certainement pas aujourd’hui, ni même dans le futur.

Adobe supporte le HTML et ses évolutions, et nous avons toujours veillé à rajouter des fonctionnalités autour d’HTML au fur et à mesure de ses évolutions. Si HTML pouvait faire de façon certaine tout ce que Flash sait faire, cela nous aurait certainement fait économiser beaucoup d’énergie, mais il ne semble pas que cela soit le cas. Même dans le cas de la lecture de vidéo, Flash permet la lecture de 75% des vidéos sur le web aujourd’hui, les implémentations futures de la vidéo en HTML ne sont toujours pas standardisées dans un format commun entre navigateurs, et les utilisateurs comme les producteurs de contenus risquent de revenir aux temps sombres de la vidéo sur le web avec des problèmes de compatibilité.

La productivité et la richesse de Flash restent des avantages pour la communauté web, malgré les avancées d’HTML. La Flash team continuera d’innover pendant les prochaines années, comme elle l’a fait depuis plus de 10 ans, pour permettre la mise en ligne d’expériences uniques. Avec la capacité unique de mettre à jour la majorité des clients Web en moins d’une année, Flash rend possible l’innovation sur le web pour atteindre un maximum d’utilisateurs sans se soucier des incompatibilités HTML à travers les navigateurs.

(…) Flash et HTML sont meilleurs lorsqu’ils cohabitent, pour laisser un choix pragmatique quant à l’usage de la meilleure technologie en fonction des forces de chacune et pour offrir la meilleure expérience sur le web.(…)"

C’était donc la réponse officielle de Kevin Lynch. Je dois vous avouer que le coup du "Adobe is lazy" nous a un peu secoué en interne. Même s’il s’agissait de propos rapportés lors d’une réunion interne d’Apple, et que du coup j’imagine des propos un peu fort de Steve Jobs pour motiver ses équipes, il n’y a eu ensuite aucun démenti ni début d’excuses. Apple est en train de créer un modèle ultra-contrôlé, où l’utilisateur n’a pas un accès libre au contenu en ligne (contrôle de l’expérience web, contrôle DRM propriétaire sur les eBooks dans l’iPad, etc…).  C’est un choix stratégique qui peut se comprendre d’un point de vue business. Par contre, traiter de "lazy" un éditeur comme Adobe, qui a clairement contribué à l’innovation sur Internet, tout en faisant tout pour bloquer le développement d’une version optimisée du Flash Player sur leur plateforme… c’est franchement nul. Apple doit assumer sa stratégie de cacher jusqu’à la dernière seconde (puis parfois après le lancement), le fonctionnement des couches basses de ses OS. Nos équipes coopèrent dix fois mieux avec Microsoft par exemple pour le portage de Flash sur leurs OS PCs comme Mobile. J’espère que le dialogue va reprendre. En attendant, préparez-vous à de belles démos lors du World Mobile Congress mi-Février: Le Flash Player 10.1 sera une des stars de l’événement et tournera sur des tablettes, des mobiles, des TV interactives, etc…





Flash sur mobile

10 03 2009

smartphone_128Flash sur mobile: qu’en est-il ? Adobe a fait beaucoup d’annonces lors du Mobile World Congress et les constructeurs ont tous affirmé leurs stratégies pour 2009. L’Open Screen Project lancé l’an dernier avance à grands pas. Des premières versions de Flash 10 apparaitront dès la fin de l’année 2009, entre autres sur le Pre, le iPhone killer dévoilé par Palm. Les OS supportés seront Windows Mobile, Android, S60 Symbian et le webOS de Palm. En attendant un Flash Player qui supporte l’AS3 sur mobiles, Flash Lite évolue avec une nouvelle version 3.1 et surtout le Distributable Player disponible sur le labs. Pour l’avoir testé, c’est vraiment un moyen simple de créer une application mobile. Vous pouvez packager votre application en embarquant le player. Cela évite la phase douloureuse du téléchargement du lecteur Flash Lite depuis le site d’Adobe pour les mobiles qui n’en sont pas équipés. Flash Lite est présent sur plus d’un milliard de mobiles dans le monde mais reste marginal en France. La version qui supportera l’AS3 permettra une prolifération rapide des applications Flash mobiles. 

D’un autre côté, il existe un mouvement fort de la part des constructeurs pour proposer des SDK qui communiquent avec les fonctions core des appareils: vibration, coordonnées GPS, orientation dans l’espace, lumière, son, etc… Des constructeurs comme Sony (avec le projet Capuchin) ou Nokia proposent des ponts entre ces SDK et Flash Lite. Samsung, qui est le constructeur qui connait la plus forte croissance sur le marché, et qui est le second constructeur après Nokia, vient d’ouvrir un SDK pour Windows Mobile sur le site http://innovator.samsungmobile.com/. Je vous invite à vous inscrire sur le site pour découvrir à travers les documentations et les exemples comment communiquer avec un device. Je compte travailler prochainement avec Thibault en R&D sur l’implémentation d’un bridge Windows Mobile>Flash Lite en partant des documentations de Samsung. A suivre… 

Et Flash sur l’iPhone… toujours pas d’annonce. Adobe y travaille et Apple reste muet.





Flash Player 10 disponible

15 10 2008

Depuis ce matin, le Flash Player 10 (ex "Astro") est en libre téléchargement sur le site d’Adobe. Les principales nouveautés sont la gestion de la 3D, les nouveaux filtres et effets personnalisés, la gestion avancée du texte, la génération dynamique de son, l’amélioration de l’API de dessin, toujours plus d’accélération hardware et une nouvelle API pour gérer les fichiers en upload ou download.

Pour les flexeurs, je pense que les nouveautés les plus remarquables sont le nouveau moteur de rendu du texte qui est encore plus professionel (des nouveaux composants devraient apparaitre sur le sujet avec Flex 4), la nouvelle gestion des fichiers (désormais, depuis Flash et avec l’autorisation de l’utilisateur, on pourra accéder directement à un fichier local sans avoir à l’uploader), et le moteur 3D pour réaliser des RIA toujours plus engageantes. Tous les développements Flex sont compatibles avec le Flash Player 10. Une galerie d’effets a été ajoutée sur le site, sur le thème du film "double Identity".








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 33 followers