Chat sur 01net

1 02 2008

chat Michael Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé hier soir au chat 01net. Le site vient de publier tous les échanges sur cette page. Les échanges étaient très animés et de nombreux sujets ont été couverts: AIR, Flex, Open Source, Director, Flash, Video HD, développement… Voici tout le fil de la discussion:

01net.com : Bonsoir à toutes et à tous, nous avons le plaisir d’accueillir Michaël Chaize, consultant avant-vente chez Adobe Systems France.

Michaël Chaize : bonjour à tous ! Je pense que nous pouvons démarrer. C’est parti !

beni : selon vous, pourquoi utiliser des outils propriétaires comme Adobe ou Microsoft alors qu’il existe déjà nombre d’outils open source ?
Cuicui : pensez-vous qu’Adobe ait quelque chose à craindre de l’ open source ?

Adobe a pris un virage important en 2007. Nos technologies de RIA Flex sont désormais open source. Nous devenons ainsi un des acteurs de l’ open source. Le SDK pour les développeurs, le projet Blaze DS côté serveur, les frameworks. Tout sera ouvert avec Flex 3 qui sort prochainement. Je vous invite à découvrir toutes ces initiatives sur le labs (www.labs.adobe.com) et à découvrir tous les projets open source Adobe sur http://www.riaforge.com.

ErosNecropsique : Flex, c’est accessible pour quelqu’un qui n’est pas un pro du code ?

Bonne question. Flex est composé de deux langages : le MXML et l’ActionScript 3. Le MXML, c’est de la description d’interface en XML. Très simple donc. Par contre, l’AS3 est un langage orienté objet. Les profils à l’aise avec l’AS3 sont donc des développeurs plus habitués à Java ou .NET. Néanmoins, de nombreux tutoriaux sont fournis, ainsi que de nombreux exemples réutilisables dans la documentation. A titre d’information, une formation complète sur Flex ne dure que 5 jours pour découvrir tous les concepts.

furax : quelles solutions pour un référencement optimal sur Google avec un site dev en flex ?

Au final, un projet Flex est un fichier Flash (un swf). C’est peu connu, mais Google utilise un SDK qui indexe les fichiers SWF ! Nous publions sur notre site les bonnes pratiques pour indexer des fichiers Flash et tagger un projet Flex. Cependant, dans une RIA, les données ne sont pas là… Donc, l’indexation est délicate. Nous avons donc rajouté dans Flex 3 de nouveaux mécanismes pour indexer les RIA comme le Deep Linking, qui permet de relier une URL à une zone de son application Flex et de charger des données. Du coup, vous pouvez retrouver le même niveau de référencement, mais attention, en tant que développeur, vous devez en tenir compte dès la phase de conception de votre projet.


CERVANE : quel effort faut-il fournir pour devenir développeur Flex ou Flash ?

Un développeur Flash a pour vocation de « scripter » des animations ou des jeux. Son environnement de développement est Flash CS3, avec une ligne des temps, et des concepts d’animateurs. Cela ne demande pas un grand niveau de développement pour débuter. Pour Flex, nous nous adressons à des développeurs plus confirmés car l’objectif est de développer des applications riches. L’environnement de développement, le Flex Builder, est un plug-in Eclipse (IDE leader des développeurs objets). Si vous développez déjà sous Eclipse et que vous connaissez bien Java, le développement Flex sera très naturel pour vous. Si vous avez plus un profil de développeur Web, JavaScript, cela demandera un investissement plus important.


Cuicui : quelles sont les branches professionnelles séduites par Flex ?

Flex adresse une problématique d’entreprise : comment développer des applications riches, ergonomiques et intuitives pour mes utilisateurs ? Ce marché de la RIA est en pleine explosion et tous les secteurs sont concernés : finances, industrie, médias, gouvernement… Beaucoup d’applications Entreprise utilisent Flex : tableaux de bord, applications de gestion avec beaucoup d’échanges de données, applications multimédias qui combinent vidéo et son, refonte d’applications client-serveur dans une architecture SOA, configurateurs… Bref c’est un phénomène global.
anim : avez-vous des exemples de sites Flex ?

Oui. Nous avons créé en fin d’année un site portail qui réunit plusieurs références de sites Flex visibles en ligne. Rendez-vous sur http://www.flex.org/showcase/, sans perdre de vue que la majorité des applications Flex sont en entreprise, donc sur les intranets, donc non visibles de l’extérieur.

pSd : comment utiliser la HD sur Internet ? Cuicui : quels usages voyez-vous pour la HD sur Internet ?

Nous venons de mettre à jour le Flash Player 9 pour qu’il puisse lire des vidéos HD (standard H264). Du coup, vous pouvez diffuser de la vidéo HD en plein écran sur votre site ou dans vos applications sans que les visiteurs n’aient à installer de plug-in spécifique. Je vous invite à découvrir le site « Adobe HD Gallery » qui présente des exemples en ligne. L’expérience est vraiment percutante. Vous pourrez aussi regarder des projets comme l’Adobe Media Player, prochainement disponible, qui permettra de s’abonner à du contenu vidéo HD (disponible sur labs.adobe.com en beta).
patsie : quel est l’avenir de Flash ? Climax : Flash, outil d’animation à l’origine, ne va-t-il pas devenir un outil pour développeur avancé ?

Flash est un standard qui a plus de 11 ans. Adobe a fait l’acquisition de Macromedia il y a maintenant deux ans et croit énormément dans ce format. Flash,à l’origine, a été conçu pour proposer des animations vectorielles, des pubs et des jeux dans le navigateur. Aujourd’hui, c’est aussi le format standard de diffusion de vidéos (YouTube, DailyMotion, etc.) ! C’est le plug-in Internet le plus installé dans le monde (99 % des PC) qu’ils soient Windows, Mac ou Linux. Aujourd’hui, c’est aussi un socle pour recevoir des applications riches dans son navigateur. C’est une évolution logique de ce format. Vous avez donc deux alternatives. Soit vous êtes un designer interactif/animateur et vous pouvez utiliser Flash CS3 pour créer des animations riches, soit vous êtes plus un développeur et vous pouvez utiliser l’environnement Flex pour produire des applications Flash. Ces deux approches sont complémentaires. Une approche ne va pas remplacer l’autre.
guigui : pourquoi Adobe libère t-il une partie de son code source ?

Tout d’abord, il y a une forte demande de la part de la communauté des développeurs. Ensuite, culturellement, Adobe a toujours eu une orientation technologique multiplateforme, et de diffusion gratuite (Adobe Reader, PDF qui devient norme ISO, Flash Player, etc.). Nous croyons beaucoup à l’open source pour que la communauté s’attribue la technologie Flex et contribue à son évolution. Elle est déjà très active sur le sujet. Nous travaillons aussi avec la fondation Mozilla (projet Tamarin) pour définir les nouveaux standards applicatifs des applications riches de demain. J’étais hier au salon Linux Open source de Paris, et l’accueil était très bon. Beaucoup de développeurs adhèrent au modèle de l’open source, et de plus en plus d’entreprises y voient un investissement stratégique.


JOkEr : n’est-il finalement pas plus simple d’utiliser Ajax ?

Premier point : vous n’avez pas à faire un choix entre Flex ou Ajax ! Ces deux technologies sont complémentaires. Nous avons publié un projet open source, le Flex-Ajax Bridge, qui permet de faire communiquer ces deux langages de façon très fine. Ajax est une évolution logique pour un développeur Web habitué au HTML et au JavaScript. Des développeurs habitués à l’objet, et qui veulent proposer des expériences visuelles plus riches, avec des calculs plus performants côté client, s’orienteront vers Flex. Un exemple de site qui mêle Flex et Ajax : http://finance.google.com. Si vous regardez le cours d’une action, le graphique est en Flex, les news en Ajax.


Gauthier : qu’est-ce que le projet Tamarin exactement ?

Pour la sortie du Flash Player 9, nous avons totalement réécrit la machine virtuelle (AVM2). Elle compile de l’AS3 qui est au standard ECMAScript 262. Les futures versions de JavaScript dans les navigateurs seront basées sur ce même standard. Mozilla a donc souhaité profiter de cette machine virtuelle, et de son JIT (Just in Time Compiler) pour proposer des grandes performances de calculs côté client, et une meilleure gestion de la mémoire. C’est un projet open source donc, sous licence MPL, et Adobe contribue activement au projet.
t_k : quelle stratégie va adopter Adobe face à Microsoft Silverlight ? Gauthier : craignez-vous une montée en puissance de Silverligth pour les Rias ?

Silverlight est la réponse de Microsoft à Flex/Flash d’Adobe. C’est encore un projet jeune (en bêta) mais qui valide notre vision et notre stratégie depuis 5 ans. La technologie est encore jeune et nécessite un plug-in (Silverlight) qui n’est pas encore très diffusé. Le Flash Player 9 est déjà installé sur 97 % des ordinateurs dans le monde.
Gauthier : d’ici combien de temps selon vous, pouvons-nous envisager le développement d’applications riche sur mobile au travers de flex et de flash lite 3 ? Tom MT : est-il envisagé un Flex pour mobile ?

C’est en effet dans notre stratégie de développement. Aujourd’hui, le Flash Player est installé sur la plupart des mobiles. Il s’appelle Flash Lite. Il n’arrive pas encore au haut niveau de performance du Flash Player 9 que vous avez sur vos ordinateurs. Nous travaillons en effet sur une nouvelle version de Flash pour les mobiles qui sera capable d’exécuter vos développements Flex mais je n’ai de date de sortie officielle.
Looping08 : PDF peut-il être utilisé dans les applications Web ?

L’Adobe Reader est l’autre plug-in gratuit et multiplateforme distribué par Adobe. Il permet de lire et d’imprimer des PDF, sur votre bureau, comme dans votre navigateur. Vous pouvez donc insérer des documents PDF dans vos applications Web. Adobe commercialise aussi une offre serveur, Adobe LiveCycle ES, qui permet d’automatiser la génération, la protection et la diffusion de fichiers PDF. Des connecteurs avec les back-end j2EE et vos applications Flex sont fournis en standard. Je constate par exemple qu’aujourd’hui, un internaute n’est pas prêt à signer une page Web sur un site bancaire. Nous créons avec les solutions Adobe des expériences en ligne ou l’internaute est guidé dans une application riche (Flex) et signe électroniquement au final un document PDF (car c’est la plus forte métaphore du papier sur le Web). Ces documents PDF ont une valeur légale et sont donc très utilisés par les entreprises qui proposent des services en ligne.
vincent : quelles sont les améliorations apportées au format PDF 1.7 qui est devenu la norme ISO 32000 ?

En janvier 2007, nous avons donné les spécifications du format PDF à l’AIMM. Le format PDF devient donc norme ISO internationale, et n’est plus la propriété d’Adobe. C’est la norme PDF 1.7 (apparue avec Acrobat 8) qui devient standard ISO. Tout ce que vous pouvez produire avec Acrobat 8 (PDF interactifs, multimédias, formulaires, etc.) répond à cette norme.

Tom MT : pourquoi les composants Image et VideoDisplay de Flex ne donnent pas accès à la propriété « Smoothing » alors qu’en Flash oui ?

Flex devient open source… et vous aurez accès à toutes les propriétés du Flash Player. Vous pourrez améliorer la classe AS3 ou sinon créer un projet communautaire pour rétablir cet écart.

veens : tu me conseilles quelle solution pour la technologie amf3 et Php pour FLEX : amfphp ,WebOrb, sabreAmf ???

Déjà, je conseille l’AMF ! Pour info, l’AMF est un standard d’échange binaire entre les clients Flash/Flex et votre serveur (PHP ou Java par exemple). Il permet de considérablement diminuer la bande passante nécessaire pour faire fonctionner votre application riche. Nous venons de rendre open source le format AMF en décembre. En effet, certains projets comme AMF PHP n’ont pas attendu cette annonce). Je n’ai pas de conseils particuliers à donner. Je pense que vous devez évaluer la qualité de la documentation, l’activité du projet, la communauté autour de ces projets… et faire le meilleur choix. Mais choisir d’utiliser l’AMF, c’est déjà parfait.
Guibou56 : bonjour est-ce qu’une version du Flash Player 9 sera prévu pour la PSP et iPod touch/Iphone ?

Il faut poser la question à Sony et Apple. Désolé.
Climax : un designer sera « obligé » de passer à l’AS3 ?

Non. Il n’est pas obligé. Dans Flash CS3, nous vous laissons le choix. Par contre, si vous voulez profiter des performances de la nouvelle machine virtuelle du Flash Player 9, il faudra coder en AS3. Le Flash Player 9 contient les deux machines : une compatible AS1 et AS2, puis la nouvelle compatible AS3. Le passage de l’AS2 à l’AS3 demande plus de rigueur dans son code mais les bénéfices sont importants. Ca vaut le coup.
Gauthier : le format SWF peut-il être vraiment protégé contre les altérations extérieures (comme décompilations) ?

Oui c’est possible. Le contenu peut être crypté. Au delà du projet SWF, vous pouvez aussi sécuriser les échanges de données (HTTPS, AMF sécurisé, eRTMP). Le Flash Player est réputé pour sa SandBox qui garantit une sécurité dans le navigateur.
gigzz : avez-vous pu tester Popfly de Microsoft ? Qu’en pensez-vous ?

Non désolé, je n’ai pas eu le temps de le tester. Mais je vais regarder.
Tom MT : quelles sont les futurs fonctionnalités de AIR ? Est-il prévu de l’intégrer plus à l’OS genre accès au port série, à des programmes EXE… ?

AIR est un projet en bêta mais qui sera bientôt en 1.0. C’est un runtime multiplateforme (Windows, MAC… puis Linux) qui permet d’exécuter vos applications Web en dehors du navigateur, sur le bureau. Les infos sur le projet AIR sont sur http://www.labs.adobe.com. Aujourd’hui, AIR donne plus de droits au développeur que dans une application Web classique : accès aux ressources locales, gestion de l’online/offline, base de données SQL embarquée… Dans la version 1.0, vous ne pourrez pas accéder aux ports, ou à des programmes EXE. Je vous invite néanmoins à lire des articles sur ce sujet sur l’excellent blog de Mike Chambers : http://www.mikechambers.com qui donne des astuces pour réaliser ce type de communication. Le blog de Lee Brimelow en parle lui aussi. Mais le projet AIR va évoluer, nous n’en sommes qu’au début !
Tom MT : pourquoi une application Flex déployée sur AIR prend autant de mémoire, et ne la libère quasiment jamais ?

Si vous avez un problème de fuite mémoire, je vous conseille d’utiliser le nouveau « Profiler » disponible dans le Flex Builer 3 (en bêta sur le labs). Il va vous permettre d’identifier l’origine de la fuite. Si la fuite est due au runtime AIR, le bug a du être remonté pendant la phase de bêta et sera corrigé dans la version finale (disponible très prochainement).
Skeddio : la prochaine sortie de AIR, ça n’est pas finalement la fin de Director ? Toutes les fonctions supportées par AIR l’étaient déjà par Director depuis longtemps. Que faut-il en conclure ? Director a t-il encore un avenir pour Adobe ?

Oui. Director a un avenir et reste stratégique ! Non AIR ne remplace pas Director ! Le projet Director continue d’évoluer en interne, et une nouvelle version sera annoncé prochainement. Director est un environnement qui s’adresse toujours au monde de l’éducatif, du jeu, du CD-Rom et de la 3D. Je vous invite à patienter un peu pour découvrir les nouveautés de la prochaine version.

Cuicui : ya-t-il des écoles qui forment à vos outils ?

Oui. Il y a à la fois des centres de formation certifiés pour les entreprises (comme http://www.baao.com) et des écoles qui forment des promotions. L’Epita, par exemple, vient d’inclure la technologie Flex au programme du tronc commun des ingénieurs.
fafi : pas mal votre blog. Mis à part toutes les infos (très utiles d’ailleurs), vous êtes VRP pour Adobe ?😉

Je travaille pour Adobe🙂 et je suis passionné par Flash et PDF depuis plusieurs années. Donc VRP… Ok je prends !… Disons que je suis avant tout un fan🙂. L’adresse de mon blog pour info : https://codemoiunmouton.wordpress.com, si vous souhaitez poursuivre le débat😉.
Merci Michaël Chaize. Le mot de la fin ?

Merci à tous. J’espère que ça « flex » pour vous😉. Moi je vais prendre une bouffée d’AIR et je vous invite à me retrouver sur mon blog. Les questions étaient très riches et l’expérience intense😉 A bientôt.


Actions

Information

4 responses

1 02 2008
luntereiner

Très interessant cet échange, j’en redemande!

1 02 2008
Skeddio

Expérience intéressante, merci pour votre disponibilité. Bonne continuation.

5 02 2008
jdo

passionnante interview, merci🙂

vous parlez de « best practices » publiée sur le site d’adobe pour aider au référencement de fichiers .swf sur Google, on peut trouver ça où exactement ?🙂

5 02 2008
michael chaize

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :